• MR X revient sur l'affaire Ossebi et Toungamani


    Le Congo Brazzaville

    Étrange et dramatique coïncidence : le 21 janvier 2009, à 6000 kilomètres de distance, deux journalistes franco-congolais ont vu leurs maisons ravagées par un incendie. Deux journalistes qui, autre coïncidence, ne craignaient pas de critiquer avec virulence le président de leur pays d’origine, Denis Sassou Nguesso, lui reprochant son autoritarisme, son népotisme mais surtout le fait de s’être fabuleusement enrichi au détriment du peuple congolais.

    Une information qui, il faut bien le dire, n’a guère été relayée par les médias français… Pourtant, le premier journaliste, demeurant à Brazzaville et dont la compagne et les deux enfants ont péri dans l’incendie, possédait aussi la nationalité française. Et il est mort assez mystérieusement une dizaine de jours plus tard, alors qu’il n’était pas grièvement brûlé. Quant au deuxième journaliste, également professeur dans un collège français, il habitait Orléans… Autant dire que cette double information, outre la coïncidence de ces deux incendies qui ont éclaté le même jour et à peu près à la même heure, aurait pu éveiller la curiosité de la presse.

    Mais il faut bien avouer que tout ce qui touche la Françafrique, car c’est bien de cela qu’il s’agit, demeure toujours un domaine sensible. La récente affaire des « biens mal acquis » par trois présidents africains l’illustre de façon spectaculaire… Et justement, ce dernier développement n’est pas absent du dossier qu’ouvre aujourd’hui Monsieur X.



    http://www.tv-radio.com/ondemand/france_inter/MX/MX20090627.ram

    <script src='http://www.kazeo.com/inclusion/afficher_fichier.php?urlfichier=http://www.tv-radio.com/ondemand/france_inter/MX/MX20090627.ram@@@200@@@200'></script>

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :